samedi 25 juin 2016

Retour à la vie

Longtemps que je n'étais pas venue faire un tour par ici quand l'idée m'a pris, quelque part en mai, d'y fureter un peu. J'ai relu de vieux billets, bifurqué souvent vers les blogues de ceux et celles qui avaient laissé des commentaires par le passé. Peu à peu, j'ai donc redécouvert cet univers où je m'aventure rarement depuis un moment, si ce n'est quelques exceptions publiées ailleurs. Et j'ai trouvé ça dommage d'avoir une si belle tribune et de ne pas m'en servir davantage. Sauf que...

 Avec ma page d'auteure sur FB, où je publie quelques mots presque chaque jour, j'avoue que je ne voyais pas vraiment l'intérêt de me répéter ici. Je me suis donc demandé comment je pourrais peut-être faire renaître cet espace privilégié, sans nécessairement mettre l'accent sur mon métier. L'illumination s'est finalement produite en deux temps, au début du mois, quand je suis tombée sur un billet d'une collègue auteure à propos du jardinage et qu'ensuite, le même jour, mon père m'a gratifié d'un "Toi, t'as tellement de projets pis d'affaires que tu veux essayer que tu vivras jamais assez vieille pour en voir la fin !"

C'est vrai que j'ai toujours cinquante-six projets en cours - j'exagère à peine - et que la plupart ne sont pas encore terminé quand ma curiosité et mon besoin de comprendre me pousse vers une nouvelle découverte. Mon bureau est un fouillis indescriptible où se côtoient les sachets de semences, le matériel d'art, les notes du roman en cours d'écriture, les photos fraîchement imprimées, les piles de livres à lire, les recettes trouvées sur le web, les savons artisanaux en période de séchage, les cabanes d'oiseaux fabriquées par mon fils en attente d'une couche de peinture, et j'en passe. Et je me suis dit que je pourrais bien vous parler de tout ça, au fur et à mesure que j'expérimente. Parce que si je finis pas mal toujours par obtenir un résultat assez satisfaisant, c'est rarement à ma première expérience, loin s'en faut. Souvent, c'est une longue suite d'essais-erreurs qui me permet d'enfin savourer une réussite.

Alors, si jamais ça vous tente de jaser jardinage, quilling, cuisine, faux-vitrail, lecture inspirante, tarot ou soude caustique (c'est un ingrédient pour faire du savon :p), on se donne rendez-vous ici quand ça vous adonne. Qui sait si vous ne vous découvrirez pas une nouvelle passion...



2 commentaires:

Isabelle Lauzon a dit…

Cool! Contente de te savoir de retour sur la blogosphère! :)

La sorcière a dit…

En partie grâce à toi... Je me suis dit qu'on pourrait jaser jardinage de temps en temps sans avoir à attendre un prochain salon !