dimanche 10 juillet 2016

Quand les personnages refusent de coopérer...

... on fait autre chose. Ce fut le cas, hier. Alors comme j'avais, de toute façon, une dinde de mon élevage à dépecer, j'en ai profité pour faire deux expériences. La première, un vrai bouillon de volaille, à partir de l'imposante carcasse - la dinde pesait 20 lbs - que j'ai fait rôtir au four avant de l'envoyer mijoter avec des herbes et des légumes du potager, pour la plupart. J'ai dégoté la recette dans un livre vraiment génial, offert à ma fille pour son départ en appartement, dans un mois. On y retrouve la manière d'à peu près tout faire en cuisine, photo à l'appui. Elle pourra très bien se débrouiller pour bien manger, mais d'ici là, c'est moi qui profite des pages fort intéressantes...



Ensuite, j'ai réalisé une promesse faite à fiston il y a quelques semaines déjà, soit confectionner des saucisses maisons. (Fiston adore les saucisses depuis qu'il a l'âge de manger autre chose que de la purée ! ) On a haché ce qui restait de viande sur la carcasse, après en avoir enlevé les ailes, les cuisses et les poitrines, puis on a assaisonné le tout avec des herbes de mon potager, selon une recette trouvée dans ce livre vraiment génial aussi. (Pas mal tous les livres de recettes que je choisis sont géniaux, en passant, même si je trafique presque chaque recette que j'y trouve ;) ) Cela fait, on a installé la boudinière sur mon malaxeur, et enfilé le boyau de mouton achetée dans une boucherie près de chez nous. On n'avait pas assez de mélange pour en faire tout un chapelet, mais on a eu quand même 4 belles saucisses pour souper. Et elles étaient excellentes !


2 commentaires:

Isabelle Lauzon a dit…

Ouf! Ces saucisses devaient être MORTELLES! (Fait maison comme ça, au moins tu sais ce qu'il y a dedans!)

La sorcière a dit…

Oui. Et on a eu ben du fun en plus ! On recommence la semaine prochaine, Fiston a déjà choisi sa recette. ;)