mercredi 19 janvier 2011

Coudonc, y'as-tu juste moi...

...qui écris romancière dans la case professsion de tous les *** de formulaires qu'il faut remplir un peu partout? Parce que chaque fois que je le fais, on me dévisage comme si je débarquais directement de Mars ou Pluton et on me répète toujours la même rengaine soit: «Oh! C'est la première fois que je vois ça... » suivi des éternels : «Qu'est-ce que vous écrivez?» et «Vous connaissez Marie Laberge ou Michel Tremblay? (dans le sens de : Ce sont vos amis?) On ne s'y habitue pas... ;)

P.S. Oui, j'achève mon manuscrit et je serai plus présente sur ce blog bientôt... L'avancement est dans la colonne de droite pour les curieux... :)

16 commentaires:

Gen a dit…

Ben je suppose que y'a juste ceux qui en tirent leur revenu principal qui écrivent ça, en effet.

Alors vous êtes pas nombreux ;)

Sylvie a dit…

La prochaine fois, tu leur répondras : non, je ne connais pas Marie Laberge mais je connais Sylvie Gaydos. La tronche qu'ils vont faire !!! lolol
Hey! + de 111,000 mots ?!?
T'es mon idole. Lâche pas. ;)

Chantal a dit…

Si tu donnes la réponse de Sylvie, je veux la réaction de ton interlocuteur sur photo, moi aussi je veux rire ;)
Et m'a dire comme Sylvie! + de 110,000 mots.... Pierre tu as du chemin a faire si tu veux devenir mon auteur préférer (oops) Pierre ne lit pas la dernière réplique stp... tu le sais c'est toi mon no 1 ;)

Audrey a dit…

Je crois effectivement qu'il faut en vivre pour être officiellement romancière. Sinon j'adore la suggestion de Sylvie ! Marie Laberge et Michel Tremblay, c'est tellement années 2000. C'est une nouvelle décennie maintenant, place à la relève !

Elisabeth a dit…

@Gen: En espérant qu'on soit de plus en plus nombreux alors... (Ça, ça veut dire que je m'attends à ce que tu me suives... ;) )
@Sylvie: Promis! Et je prendrai une photo pour toi et Chantal... :)
@Sylvie et Chantal: Comme il m'en faut environ 130 000, il en manque encore un peu... J'y retourne d'ailleurs... ;)
@Pierre: Elle est pas croyable hein! Tu la pardonnes, dis? :P
@Bon, alors je réponds Sylvie Gaydos et Audrey Parily. J'vous en donne des nouvelles dès que j'ai une chance de faire un essai... ;)

Pierre H.Charron a dit…

Avec un prénom d'apôtre comme le mien..J'ai pas le choix de savoir pardonner ;) 2 Notre Père un 1 Je vous salue Marie devrait suffire....pour cette fois :)

Isabelle Lauzon a dit…

Je partage l'ébahissement émerveillé de mes collègues blogueurs pour ta production...

Ouais, justement, je voulais savoir : tu vas au cinéma avec Michel Tremblay vendredi? Et avec Mme Laberge, vous allez toujours en ski dimanche? :D

Elisabeth a dit…

@Pierre: Merci! (sourire en coin)

Elisabeth a dit…

@Isa: C'est l'inverse voyons! Le cinéma avec Marie Laberge et le ski avec Michel Tremblay... Combien de fois devrai-je le répéter??? :D

M a dit…

Fais faire des signets avec les covers de tes livres et une photo de toi, et donne-en toujours à la personne qui te fait la face... et hop, tu risques de gagner des lecteurs en plus!

PS: N'oublie pas de mettre un truc du genre "Plus de 150000 copies vendues" pour que la personne se sente mal de pas aller les acheter!

Gen a dit…

@Élisabeth : J'y travaille, j'y travaille!

Annie a dit…

111 000 mots... ça avance bien :) Oui, il en reste encore avant le 130 000 désiré, mais c'est en très bonne voie ! J'ai hâte de lire ce 5e tome.

ClaudeL a dit…

Qu'est-ce qui t'a fait choisir le mot "romancière" plutôt que "écrivain" ou "auteure"?

Elisabeth a dit…

@Mathieu: J'aime pas trop voir ma binette sur quoi que ce soit. Tu remarqueras que je n'ai jamais de photo sur mes livres... ;) Mais j'avoue que l'idée est bonne!
@Gen: Je n'en doute pas :)
@Annie: Merci!
@Claudel: Je n'aime pas le «vain» dans écrivain. C'est psychologique, je sais... ;) Et puis auteure, je trouvais que ça ratissait trop large... :)

Anonyme a dit…

J'aimerais bien ça répondre romancière aussi, mais je n'ai pas ce talent. Je me contente d'artiste-peintre, et là encore, c'est discutable!

Vivement ce tome 5 que je lâche la relecture de mes vieux bouquins!

Dionra a dit…

Wow! De 50 000 à 115 000 mots en le temps de le dire... Tes nuits doivent être courtes ces temps-ci?!?! Ça sent le "deadline" jusque dans les Maritimes!!Hihi! ;)

La fin approche. Bon travail!