lundi 24 janvier 2011

Le temps est à l'orage...

... dans les dernières pages. Combien s'en sortiront indemne?

10 commentaires:

Didie a dit…

Ton 5e tome est un véritable champs de bataille, dis donc. Jusqu'à maintenant, tu en as assassiné combien?

Isabelle Lauzon a dit…

Laisse au moins quelques personnages, faut bien que l'un d'eux enterre les autres et les pleure... ;)

Sadique, va! :D

Elisabeth a dit…

@Didie: Beaucoup... :)
@Est-ce qu'il faut que j'en laisse pour pleurer les «méchants» aussi ? ;)

Chantal a dit…

ETK moi j'espère juste que ceux que tu fais disparaitre, nous n'aillons pas envie des pleuré... j'ai même quelques noms en tête ;-)

Gen a dit…

@Elisabeth : Oui, oui, faut en laisser pour pleurer les méchants. C'est bien mieux s'il y a des larmes de tous les côtés! ;)

Allez, ça achève! :)

richard tremblay a dit…

Tu vas pas tuer TOUS les méchants ???? C'est toujours eux que j'aime le plus dans une histoire !!!

Marie a dit…

Pas le choix! Il faut faire plusieurs fins aux goûts de chacun. Un peu comme la série de livre dont vous êtes le héros. Comme ça, tout le monde sera satisfait!.... non!

K.Girard a dit…

Meurtrière! J'ai soudain moins le goût de m'approcher de toi dans les salons, je ne sais pas pourquoi... ;)

Elisabeth a dit…

@Chantal: Tu en pleureras sûrement quelques-uns... Désolée...
@Gen et Richard: Je garde des méchants aussi. Je les aime bien...
@Marie: Je vais me contenter d'une seule fin ;)
@Kevin: Je te retrouverai bien... :P

Marie-Pier a dit…

Je préfère une fin où plein de personnages meurent qu'une fin trop « bisounours » dans laquelle ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants =D
(En passant, j'ai adoré la fin du 4e ! Pauvres Je-ne-dirai-pas-leurs-noms. Si le 5e est du même genre... Miam :D )