mardi 10 novembre 2009

Quand nos personnages nous envahissent...

Naïla et Alix ne cessent de se disputer depuis trois pages et j'en ai marre de les entendre; je m'en vais me coucher. Ils ont le reste de la nuit pour renoncer à leurs comportements puérils et régler leurs différends...

4 commentaires:

S.J. Nadeau a dit…

C'est qu'il faut vraiment savoir se plonger dans L'histoire de nos personnages ! Ça me donne le goût de commencer à écrire des textes plus long; avec une nouvelle d'une seule page, on ne risque pas d'atteindre un tel stade de concentration...

Chloé a dit…

LLLLLOOOOOLLLLLL, C'est vraiment beau comment vous donner vie à vos personnages!

Ce qui est aussi intéressant, c'est l'heure à laquelle vous laissez vos commentaires... Faut-il être insomniaque pour être écrivaine? ;)

Chloé

Elisabeth a dit…

@S.J : Y'a toujours de la place pour de nouveau auteur. Au plaisir de vous lire!
@Chloé: Non seulement insomniaque, mais également un peu cinglée... (sourire) Je travaille beaucoup mieux de nuit. Le jour, j'avance à pas de tortue et j'ai l'impression de perdre mon temps!

Anonyme a dit…

Ha ha ha !! moi je leurs trouve un certains charmes à toujours ce disputer :)