dimanche 27 février 2011

Illumination sur la 55

Hier, en route pour Montréal afin de récupérer un caisse de BD chez mon fournisseur puis remplir une promesse faite à mon chum il y a longtemps, je regardais défiler le paysage, songeant au tome 5. J'avais deux ficelles mal rattachées et ça m'empêchait de terminer l'histoire. Je ne cessais de me dire que les lecteurs n'allaient pas me pardonner cet accroc, mais j'ignorais comment rectifier le tir. Le problème venait essentiellement du fait qu'un personnage devait en éliminer un autre, ce qui était prévu depuis trois tomes, mais qu'en cours de rédaction, c'est un autre qui a décidé de faire le travail, jugeant que le premier se traînait les pieds... Résultat, un problème de prophétie non réalisée qui allait me hanter. Or hier, à 9h21, ce fut l'illumination. En réalisant que j'avais oublié un détail concernant une Fille de Lune disparue, tout s'est mis en place d'un seul coup... Je jubilais puis me suis mise à parler toute seule en cherchant un papier et un crayon pour écrire fébrilement  -Mon chum m'a regardé en se disant que je venais de franchir un pas de plus dans la folie dont il me croit atteinte depuis que j'écris de la fantasy, mais ça c'est une autre histoire- ;)

Enfin bref, ce dimanche, l'écriture sera pas mal plus facile!

7 commentaires:

Audrey a dit…

Ahaha, on est une espèce bizarre, nous les auteurs. Mais console-toi, moi je te comprends totalement ! Bonne écriture !

Gen a dit…

lololol! Ah ben, je suis contente de lire ça! :) Les voies de l'inspiration sont vraiment imprévisibles! hihihihihi

casydamke a dit…

C'est beau de voir à quel point l'histoire est imprègnée en vous ... autant qu'elle fait partie de nous une fois que nous l'avons lue ... Quant à la folie qui vous habite, j'espère que vous continuerez à la partager et qu'elle n'aura de cesse de nous surprendre ;)

Anonyme a dit…

Encore heureux que se soit ton chum qui conduisait et pas toi ;)

ClaudeL a dit…

Je me reconnais bien là: race d'auteurs qui, en tout temps et en tout lieu, ne pensent qu'à leurs histoires.

Priscilla a dit…

ahhh mais quelle belle anecdote! J'adore tes petites histoire par-ci, par-là. :) Et oui j'ai super hate de lire ce cinquième tome!! Mais au moins je me sens moins bizarre, moi qui mon cerveau roule 24 heure sur 24, y'en a des histoires qui se passent dans ma tete. :P

Sylvie a dit…

Héhé. Moi j'ai vu PLEIN de personnes ce week-end qui demandaient quand sortait le dernier tome. :D