jeudi 30 septembre 2010

@Tous

Vous ne pouvez imaginer à quel point votre présence virtuel fait du bien... Je manque de temps pour vous répondre personnellement, mais sachez que je vous lis tous, que ce soit ici ou ailleurs sur le web... Et vos commentaires me touchent beaucoup. Je vous donne plus de nouvelles dès que la vie m'accorde un répit...

Là, je dois terminer les valises des enfants et les miennes. Je serai au Saguenay comme prévu avec mon chum puisque nos enfants nous ont gentiment expliqué que nous n'avions pas le droit de leur gâcher leur fin de semaine chez papy et mamie juste à cause d'une mauvaise nouvelle... Vous trouvez peut-être ça épouvantable que je déserte. Pas moi. Ni eux. Nous avons compris depuis bien longtemps que la vie continue, quoi qu'il arrive, et qu'il n'y a rien de pire que de s'arrêter et d'attendre... Nous ne pouvons rien de plus pour le moment, le prochain rendez-vous est lundi. Cèd est en forme, a des médiacaments pour la douleur et moi j'ai besoin de me changer les idées avant de me présenter sur la ligne de front...

Je n'ai pas peur des résultats, j'ai promis à mon fils qu'on s'en sortirait encore une fois. Je sais que ce sera le cas et que nous pourrons ensuite tirer un trait sur cette période sombre une bonne fois pour toute. J'avoue cependant que c'est tout ce qu'il y aura entre aujourd'hui et le moment où ce calvaire sera derrière nous qui me terrorise. Parce que je sais, au contraire de ceux qui affronte un premier diagnostic, ce qui nous attends... Je le sais et je l'appréhende...

9 commentaires:

ClaudeL a dit…

Je crois que l'être humain a des forces insoupçonnées pour vivre ce qu'il a à vivre.

Étourdis-toi, "énergises"-toi, distrais-toi en compagnie de tes lecteurs, lectrices, collègues.

Bon salon

toutou a dit…

Aww c'est bien dommage, mais il faut être fort!Nous sommes tous avec toi.Courage, chaque chose a une raison d'être.

''Cette douleure impure
nous prouve que ton être est pure.
Ton coeur, ton esprit et ton âme souffre, ils se fisurent par ce malheure, mais tes forces et tout ces espoirs t'en feras resortir que plus forte.''


Ce petit mot sorti de ma petite tête que pour toi <3
Je viendrai te voir demain, je croyais te voir aujourd'hui, mais c'est pas grave, je reviendrai demain avec encore plus d'entrain.

j'aurai vue Patric Senecal je me sentais comme une petite fille haha!

toutou a dit…

Au fait je me nomme Katherine Bélanger :)

Gen a dit…

Tu fais bien de continuer à vivre. Pour moi, en tout cas, ça a toujours été la seule façon de surmonter les deuils.

Et c'est fou comme les enfants sont plus sages que nous sur ces choses-là. Eux, ils savent instinctivement vivre et savourer l'instant présent.

Priska a dit…

On t'attend au Saguenay avec une belle vague d'amour et de courage à te transmettre! Je te confirme que tes lecteurs t'attendent aussi. Certains avaient même tes livres avec eux aujourd'hui dans l'espoir que tu sois là...
À demain !

toutou a dit…

Priska! et dont moi! haha
mais j'ai adorée discuter avec toi!
tes livres son sur ma liste!

S@hée a dit…

Tu fais bien d'aller au SL. La vie continue.

Je t'envoie toutes mes pensées :) xxxxx

mailahnny a dit…

Je ne sais pas quoi te dire. Tout ce que je peux faire, c'est te dire que je suis désolée pour la mauvaise nouvelle et que je te souhaite des tonnes et des tonnes de courage et de ténacité. Bon Salon, et si tu es de celui de Montréal, je promets de venir te dire un beau bonjour.

Marie-Claude a dit…

Élisabeth j'ai eu la chance de te rencontrer à Saguenay ou ta m'as gentiment dédicacer mon 4ième tome des filles de lune, je tenais tellement à te dire à quelle point toi et tes merveilleux personnage m'aviez tenu compagnie jour après jour à l'hôpital durant les nombreux traitement de mon conjoint pour sa tumeur au cerveau et la... tu me scies les jambes en m'annonçant que tu vis la même chose avec ton fils. J'ai pensé à toi, à vous depuis ce temps je vous envoie toutes les ondes positives que je peux parce que je comprend tellement trop malheureusement ce que c'est d'attendre les verdict des médecins avec tout l'espoir qu'on peut et en même temps tant de crainte. Je n'irais pas dans les grandes philosophies parce qu'on nous en dit tellement je me permettrait seulement de vous souhaiter tout le courage et la force nécessaire pour affronter se qui s'en vient. Il importe de rester forte et de croire que le plus beau est devant nous et qu'un jour oh oui un jour il vaincront.
De tout coeur Marie-Claude